Project : Improvisations

Un arbre aux racines profondes et aux branches solides nourrit le bourgeon mais expose aussi la fleur à la pluie, au vent et au soleil. L'équilibre, seul, gorge le fruit de sucre.

L'improvisation est comme un fruit. Issue d'influences mûries, ancrée dans une pratique en mouvement, mais aussi fondée sur une facture lacunaire, elle est un terrain fertile pour une recherche plus intérieure.

Improviser, c'est associer dans l'instant d'une rencontre. C'est susciter une écoute de l'écoute, pour laquelle le récepteur ne peut être que de même nature que l'émetteur.

L'improvisation est comme un exercice de sincérité. La difficulté réside, dans ces conditions collectives et donc théâtrales, tellement propices à répéter les postures si facilement adoptées et les techniques éprouvées, d'être dans l'« être là », c'est à dire perméable aux troubles intérieurs et aux perturbations extérieures sans en être déterminé.

mediaContent